Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du comité ado de la MdN
  • : Depuis 2003, la Médiathèque départementale du Nord a mis en place un comité de lecture pour adolescents ouvert à tous (bibliothécaires, documentalistes, libraires, enseignants, étudiants... tout médiateur du livre et, bien sûr, aux responsables des bibliothèques-relais de la MdN) et au cours duquel est analysé un large éventail de la production éditoriale destinée aux jeunes de 12 à 18 ans.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 10:30

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51LIbd376HL.jpgBruno LONCHAMPT

Bloc de haine

Sarbacane, 2014.-(Exprim’)

14,90 Euros

 

Alex, la vingtaine, est incarcéré pour l'homicide de jeunes sur lesquels il a délibérément foncé  dans les quartiers Nord de Marseille. Il partage sa cellule avec Abid, un môme frêle et gringalet qu'il martyrise et dont il fait son larbin.

Des retours en arrière de la vie d'Alex expliquent comment il s'est transformé en bloc de haine. À 16 ans, en balade avec sa copine, il se fait agresser par deux jeunes qui lui volent ses baskets. Gringalet il n'ose réagir et sa petite amie le quitte, ce qu'il vit comme une humiliation. Il ressent une blessure terrible. Il s'inscrit alors dans un club de musculation dont les membres lui mettent dans la tête des idées racistes, tout comme sa nouvelle petite amie, qui appartient à un parti d'extrême-droite. Il devient plus fort, mais surtout intolérant, ce qui le coupe notamment de son père.

Cependant, un jour l'agression de son codétenu par d'autres prisonniers le renvoie à son passé et l'incite à s'interroger sur cette « bête violente et haineuse » qu'il est devenu.

 

Un roman au langage très dur qui peut surprendre au premier abord, même si les quelques mots écrits par l'auteur sous forme de dédicace permettent de comprendre que celui-ci ne fait pas l'apologie du racisme, bien au contraire. Difficile de s'attacher à Alex qui hait le monde entier et en particulier les étrangers. Le récit fait froid dans le dos car il montre comment on peut basculer dans la haine et le racisme lorsqu'on se sent humilié. Un roman qui recèle néanmoins de l'espoir car Alex veut affronter cette rage qui le dévore et redevenir humain. À découvrir sans tarder !

 

Anne Charlotte CRESPEL, Bibliothèque de Villeneuve d’Ascq

Partager cet article

Repost 0
Published by l'équipe du comité ado de la MdN - dans coups de coeur du comité
commenter cet article

commentaires